QUE FAIRE AU CANADA ? UN GUIDE LOCAL NOUS LIVRE SES MEILLEURS PLANS

Envie de grands espaces et de nature ? Le Canada est une destination passionnante pour les amateurs de paysages grandioses en toute saison.

Voyage voyage - Envie de grands espaces et de nature ? Le Canada est une destination passionnante pour les amateurs de paysages grandioses en toute saison.

Christophe vit au Québec depuis trente ans. Il est tombé amoureux du Canada où il apprécie le contact avec la nature et la gentillesse de ses habitants. Il partage aux lecteurs de 20 Minutes son expertise d’agent de voyages local afin de nous faire découvrir les pépites de son immense pays.

Si vous deviez décrire votre pays en quelques phrases…

Le Canada est un pays hors dimensions mêlant de nombreuses cultures du monde grâce à une forte population immigrée. Visiter le Canada c’est visiter plusieurs pays en même temps, tant au niveau des décors que par les saisons qui permettent une grande variété de paysages et d’activités.

Quelle est la ville à ne pas manquer ?

Vancouver. Son panorama est tout simplement époustouflant. Nichée entre l’océan et les Coastal Mountains, la ville est grandiose. De plus, en raison de son microclimat il est possible de faire les différentes attractions de la ville et de ses alentours toute l’année. Autre argument : de Vancouver on se rend facilement à des régions sublimes comme l’île de Vancouver ou la région montagneuse de Whistler

Quelle est la région incontournable ?

Les Rocheuses canadiennes. La nature avec un grand N. Les parcs nationaux de Banff, Lake Louise et Jasper sont la carte postale du Canada. Les lacs émeraude, les pics aux neiges éternelles, les glaciers ainsi que la grande variété de la faune sauvage font de cette région de l’Alberta un régal aux yeux des visiteurs.

Les monuments historiques à voir absolument ?

Le parlement d’Ottawa : L’emplacement de la capitale canadienne fut choisi par la reine Victoria et ses conseillers en 1857 malgré la nomination d’autres villes mieux établies telles que Kingston, Québec et Montréal. Ce choix fut réalisé en raison de trois facteurs majeurs : la langue parlée, la distance vis-à-vis de la frontière avec les États-Unis et son statut de point de commerce avec les peuples autochtones. En ce qui concerne la langue, Ottawa était placée entre la population majoritairement francophone du Canada-Est et la population majoritairement anglophone du Canada-Ouest

Le Château Frontenac Construit en 1892 et inauguré en 1893, il a été désigné lieu historique national du Canada en 1981. L’hôtel de style Renaissance est inspiré notamment des châteaux de la Loire. Un coin de paradis à l’abri des touristes

Le sentier Ernest Laforce dans le parc de la Gaspésie. En m’y rendant une fois, je suis resté ébahi de croiser des élans, qu’on appelle ici orignaux, à quelques mètres de moi tout en contemplant les sommets du parc. Y aller durant l’été indien est un MUST !

Un endroit pour se mettre au vert ?

Les parcs nationaux du Charlevoix sont des endroits époustouflants. Tout d’abord le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie qui tire son nom de la présence de vallées profondément découpées dans de hautes montagnes. Les Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie sont parmi les plus hautes parois depuis l’Est des Rocheuses. Il y a aussi le parc des Grands Jardins qui doit son nom aux tapis de lichens et à la végétation nordique exceptionnelle à cette latitude. Aujourd’hui, le parc national des Grands-Jardins est toujours fréquenté par les pêcheurs, mais aussi par les randonneurs, les campeurs et les villégiateurs. Ce parc national a le privilège de constituer l’une des Aires centrales de la Réserve de la biosphère de Charlevoix, statut accordé à la région par l’UNESCO.

Une activité typique des habitants pour se divertir ?

La motoneige est très populaire. On est au pays de Monsieur Bombardier, son inventeur ! Et quel meilleur moyen de parcourir nos grands espaces blancs que ce moyen de transport ?

Le plat à déguster absolument ?

La poutine évidemment ! Bon, ce n’est pas franchement un plat gastronomique mais son image colle tellement à celle du Québec ! Il y a quand même deux choses à savoir sur ce plat emblématique. Premièrement, un millier de restaurants se vanteront d’avoir la meilleure poutine du Québec, donc à vous de voir… Même si la chaîne Ashton reste une référence dans le domaine. Deuxièmement, le meilleur moment pour en manger une est à 3 heures du matin après une bonne soirée !

Si l’on devait manger dans un seul restaurant ?

Le restaurant Toqué à Montréal qui sert une cuisine du terroir avec expérience gastronomique assurée. Un conseil, laissez-vous tenter par le menu dégustation…

Un artisanat indispensable ?

Les attrapeurs de rêves amérindiens (dreamcatcher) à Wendake au Québec. Dans la culture autochtone, ils sont accrochés du côté où le soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles et les fils de la toile.

Une expression typique à connaître ?

C’est le fun ! C’est tripant ! Deux expressions qui servent à dire qu’on adore quelque chose.

Le cliché vrai sur votre pays ?

La gentillesse des gens. Les Québécois ont naturellement un entregent et communiquent très facilement… Il est difficile de vanter cette attitude dans un programme de voyage mais le commentaire sur l’accueil des Canadiens fait souvent partie des retours des voyageurs.

Et le faux ?

Qu’il fait froid tout le temps !

Ce qu’il ne faut jamais faire quand on vient ici ?

Se moquer de l’accent québécois La langue et l’accent québécois sont uniques. Nous sommes 8 millions de francophones entourés de presque 300 millions d’anglophones donc on se bat pour cette langue très vivante et on en est fier.

L’info insolite à connaître sur la destination ?

La pourvoirie est un type d’hébergement propre au Québec. Il s’agit d’une entreprise qui offre des services et des infrastructures à des fins récréatives en lien avec la pratique de la chasse, de la pêche ou encore de la trappe. Ces entreprises mettent souvent aussi à disposition un service d’hébergement, de location d’équipement et de guide. Par extension, le terme de pourvoirie est utilisé pour désigner le terrain occupé par l’établissement et les activités varient selon la pourvoirie.

L’objet à rapporter dans sa valise ?

Une bouteille de vin de glace, c’est-à-dire issue d’une vendange tardive des raisins, entre décembre et février et souvent de nuit ! Et aussi une canne de sirop d’érable évidemment. Combiner les 2 avec une glace à la vanille fera une fin de repas 100 % canadienne !

2024-01-21T13:11:29Z dg43tfdfdgfd